Chasser en Métropole ou à l'étranger

 TRANSPORT AERIEN DES ARMES ET MUNITIONS

 

Manlicher 

 

Lorsqu’un chasseur français souhaite chasser à l’étranger, il convient qu’il respecte certaines modalités pour pouvoir exercer cette activité dans le pays qui le reçoit.

Dans le cas d’un voyage de chasse dans les Etats membres de l’Union Européenne, il est impératif de demander à la préfecture de son domicile une carte européenne d’armes à feu, valable 5 ans, et permettant de circuler librement avec les armes de chasse qui y sont inscrites. Certains pays, comme l’Angleterre, exigent en plus une autorisation d’importation temporaire. En cas de perte ou vol de la carte, déclaration doit être faite au préfet dans le délai d’un mois. 
Pour les autres destinations, il importe de bien se renseigner des règlements en vigueur dans le pays de destination et de se munir lors de votre départ de la facture et éventuellement de la déclaration faite à la préfecture de son domicile, ou de la carte européenne d’armes à feu.

Par principe, lors des voyages en avion, les armes à feu transportées ne peuvent pas être en état de fonctionnement immédiat.

Autrement dit, elles devront être rendues inopérantes par un dispositif de verrouillage sécuritaire ou par l’enlèvement d’une pièce essentielle au fonctionnement. Les armes doivent en outre se trouver dans une mallette fermée à clef en soute.

Les munitions, dont le poids est limité (5 kg), doivent être mises dans un emballage séparé ( il existe des malettes spéciales en vente chez les armuriers) . Il n’existe aucune interdiction générale sous la réglementation communautaire, de transporter des armes à feu et munitions dans le bagage de soute d’un avion.

Les armes ne pourront cependant pas être transportées dans la cabine, à moins que les conditions de sécurité requises par les législations nationales aient été respectées et qu’une autorisation ait été donnée par l’Etat concerné.


 

 Entre la Métropole et la Réunion

Sans titre 1Le transport des armes entre la Métropole et la Réunion est libre, et dépend de règles particulières fixées par la compagnie aérienne :

D'une manière générale les compagnies recommandent pour le transport d'armes et de munitions de chasse ou de tir de loisir:

Le passager doit  aviser la compagnie au moment de la réservation

- Les armes  et les munitions doivent être transportées en soute

- Les armes et les munitions ne doivent pas être placées dans le bagage contenant les effets personnels du passager

-Le passager doit justifier de son autorisation à posséder une arme. (Permis de chasse ou licence de tir, et acte de propriété)

 

Munitions

Cartouches grande chasse 1

 

Cartouches

 

 

         

 

Acceptées en bagage en soute

- Un poids maximum brut de 5 kilos (11LBS) est autorisé par passager et par colis

- Les munitions doivent être emballées séparément de l’arme dans un seul contenant solide (malettes, bois ou métal) sans espace vide

 Les munitions doivent être calées à l’intérieur de chaque colis de façon à ne pas pouvoir s’entrechoquer entre elles, ces colis ne doivent pas être placés à

l’intérieur d’un autre bagage de soute, les munitions en vrac seront refusées.

Un contrôle des bagages aux rayons X est effectué au moment de l’enregistrement.

 

-

  • Entre Madagascar et la Réunion

Même legislation aérienne que pour la métropole, toutefois à l'arrivée l'arme doit etre déclarée, ainsi que les munitions, un permis doit être fourni.

Une taxe devra être réglée, autant pour les munitions que pour le permis

 

 

  • Entre l’Ile Maurice et la Réunion

L’île Maurice a promulgué en mai 2006, une loi interdisant toute importation et toute exportation d’armes et de munitions. Toutefois, une demande d'importation temporaire (pour un séjour de chasse par exemple) peut etre possible auprés de la police des Casernes à Port Louis.

L’infraction à cette réglementation est un délit grave et sanctionnée par une amende de 200 000 roupies et de 15 années d’emprisonnement.